jeudi 4 novembre 2010

De l’haut d’une montagne

De l’haut d’une montagne, aujourd'hui j'ai essayé de me tuer.

Est-ce que comme un rêve avec un saut dans l’abîme, je suis parti.

Et comme un oiseau blessé, imperturbablement, j’ai rien fait.

Toutefois, au fond du précipice colossal en prévoyant mille baises,

Vous m’attendiez à sourire.

Que soit celle-ci ma destination - une douce fatalité.

Jusqu'à quand la mort, je cherche !

La mort, elle vous habille et se dévient seule pour me recevoir.


por gguimalem & Tatiares

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire