lundi 22 novembre 2010

A voix mienne - Anny AYRAUD

A voix mienne
Je sais dire ma terre
J’y pénètre à pas tendres
Je m’y enfonce quand j’erre

Dans mes yeux refleurissent ses jardins
Et tous les fruits de l’Orient
Dans ma bouche s’alanguissent ses jasmins
Et toutes les saveurs de l’Antan

Ma terre est mienne
Je suis née de ses caresses
Je m’y abreuve
J’y reviens sans cesse

Dans ses oueds endormis après l’orage
Dans ses sables de soleil allumés
Dans ses forêts de fleurs sauvages
Sur les minarets de ses mosquées

Pour moi seule
Je l’ai enfouie
Au plus secret
De mes regrets

Sur la pierre parfumée de nos cimetières
Dans le pas cadencé de ses porteuses d’eau
Dans les ghaïtas et flûtes de bergers en écho
Dans les vapeurs d’épices de ses tajines berbères

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire